Contribution à la critique de l’économie politique

  • Présentation
  • Pour aller plus loin

Précédée de l’Introduction de 1857.

Avec la Contribution à la critique de l’économie politique publiée en 1859 Marx livra au public la première réalisation du projet théorique qu’il tâchera de mener à bien jusqu’à la fin de sa vie, la critique des catégories de l’économie politique. On trouve en effet dans ce texte un démontage patient de l’échange marchand et de ses présupposés, notamment monétaires, qui en fait une première version de la section I du Capital. La Contribution est ici accompagnée d’une introduction rédigée par Marx en 1857 pour expliciter son projet. Ces deux textes figurent au programme de l’agrégation de philosophie 2015.

Comme il est de tradition dans la GEME, la publication en annexe de plusieurs textes d’auteurs cités ou critiqués par Marx fournit au lecteur des éléments pour entendre la précision et la radicalité du geste théorique de Marx : lutter contre une économie politique envisagée ici au travers du prisme hégélien. On apprécie ainsi comment les catégories mises en question façonnent aujourd’hui encore notre univers et notre horizon intellectuel.

 

Une traduction nouvelle de Guillaume Fondu et Jean Quétier, présentée par Guillaume Fondu.

 

Cet ouvrage fait partie de la collection « GEME » qui rassemble les nouvelles traductions des œuvres de Marx et d’Engels, dans le cadre d’un projet coordonné par l’association de la Grande Édition Marx et Engels (GEME) : vous pouvez retrouver les informations sur le projet et son actualité sur le site de l’association.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut