Lucien Sève est mort

Lucien Sève est mort le 23 mars 2020.

Chacune et chacun d’entre nous a perdu un ami, un camarade, un collègue, un auteur.

Lucien a été un grand philosophe marxiste – ou marxien comme il s’est défini lui-même –, un chercheur infatigable, communiste partisan puis indépendant, de cette indépendance qu’il cherchait constamment comme il le fit lorsqu’il devint éditeur : directeur des Éditions sociales de 1970 à 1982, écarté pour tentative d’autonomie, et l’un des fondateurs des éditions La Dispute et des nouvelles Éditions sociales, autogérées, en 1997.

Nous voulons lui rendre un premier hommage éditorial, le partager avec vous, lectrices et lecteurs, amies et amis  de nos maisons d’édition. Nous mettons à votre disposition un long et important texte de Lucien, rédigé entre mars et juin 2012 : « Urgence de communisme », publié dans l’ouvrage Aliénation et émancipation. Précédé de Urgence de communisme, suivi de Karl Marx : 82 textes du Capital sur l’aliénation (La Dispute, 2012).

Le site des Éditions sociales publie une page où vous pourrez trouver de nombreuses informations sur l’homme, sur son œuvre, sur ses combats, et deux textes d’hommage de deux amis de Lucien, auteure et auteur de La Dispute et des Éditions sociales : 

Isabelle Garo, « Mort d’un philosophe communiste au temps du choléra néolibéral. Hommage à Lucien Sève », publié par Contretemps

Roger Martelli, « Lucien Sève : mort d’un grand philosophe marxiste », publié par Regards

Nous prévoyons bientôt la publication à la Dispute d’un recueil de textes de Lucien Sève, Interventions, et aux Éditions sociales de celle des Œuvres complètes sur la biographie et l’individualité, comprenant Marxisme et Théorie de la personnalité, puis de textes inédits…

Et dès que les circonstances le permettront, nous vous inviterons à une rencontre d’hommage à Lucien, autour de son œuvre et des idées pour lesquelles il s’est battu. 

Amicalement, 

Les équipes éditoriales de La Dispute et des Éditions sociales