Friedrich Engels, Écrits de jeunesse, tome 1

Engels Friedrich, Écrits de jeunesse, tome 1, 1839-1842, "Geme", Les Éditions sociales, Paris, 2015, Isbn : 9782353670109, 432 p., 148x236 mm, 30 €, disponible en librairie.
Friedrich Engels (1820-1895) a longtemps été tenu dans l’ombre de Karl Marx. Son rôle dans la maturation politique des idées du célèbre duo est aujourd’hui redécouvert.
Fils d’un industriel du textile, le jeune Engels dut abandonner ses études pour rejoindre un établissement commercial de sa famille.
Il commence alors à publier des articles qui dressent le tableau saisissant de la vallée de son enfance où le développement de l’industrie textile a créé un prolétariat pauvre, surexploité et abruti par le piétisme et l’alcool. Entre 1839 et 1842, il adopte la philosophie de Hegel tout en critiquant ses idées politiques conservatrices, puis participe à des groupes philosophiques et politiques et collabore à des revues où il s’affirme de plus en plus comme démocrate révolutionnaire. Pendant son service militaire, il suit les cours de l’université de Berlin en auditeur libre et publie plusieurs études critiques sur Schelling, dont l’ambition est désormais d’éradiquer l’hégélianisme. Après avoir été en contact étroit avec les frères Bauer, il en vient à publier des articles dans la Gazette rhénane dont Marx est le rédacteur en chef.
Ce premier volume des écrits de jeunesse rassemble les textes souvent inédits de cette période et concourt à une réinterprétation de la production intellectuelle et politique singulière d’Engels.
La vaste introduction «De la Jeune Allemagne au Jeune hégélianisme» et l’ensemble des annexes, avec des textes de Schelling, de Moses Hess, des frères Bauer, d’Arnold Ruge, de Marx, de Feuerbach…, mettent en situation et permettent de comprendre l’évolution d’un jeune intellectuel allemand vers le communisme, poursuivie lors de son séjour en Angleterre à partir de 1842, qui fera l’objet d’un second volume.
collection
Geme
série dans la collection
Sélection
titre du livre ;
Date de traduction :