Friedrich Engels, Karl Marx, et alii, Annales franco-allemandes

Friedrich Engels, Karl Marx et alii, Annales franco-allemandes, « Geme », Les Éditions sociales, Paris, 2020, Isbn : 9782353670321, 360 p., 148×236 mm, 25 €, en librairie le 4 juin

À Paris, au début de l’année 1844, paraît la revue des Annales franco-allemandes. Cet unique numéro, dirigé par Karl Marx et Arnold Ruge, contient certains des textes les plus connus des jeunes Marx et Engels. Il cristallise aussi un projet politique et théorique collectif singulier, celui d’une partie des Jeunes hégéliens. Ces intellectuels allemands, disciples critiques de Hegel, cherchent à faire de la philosophie de ce dernier un instrument au service des luttes progressistes dans l’espace intellectuel et politique germanique.

Cette première édition et traduction française intégrale des Annales franco-allemande donne à lire dans des traductions et appareils critiques nouveaux les articles de Marx et d’Engels (« Esquisse d’une critique de l’économie politique », « Sur la question juive », l’Introduction de la Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel) ainsi que de tous les contributeurs du numéro (Mikhaïl Bakounine, Ferdinand Cölestin Bernays, Ludwig Feuerbach, Heinrich Heine, Georg Herwegh, Moses Hess, Johann Jacoby, Arnold Ruge).

Introduit par Pauline Clochec, ce volume présente dans toute leur complexité le tournant socialiste et communiste que Marx réalise à Paris ainsi qu’un moment historique décisif de l’histoire politique allemande et européenne.

Laisser un commentaire